Gail Kim est promue au sein de Impact Wrestling
0 0
Read Time:3 Minute, 49 Second
https://www.youtube.com/watch?v=EwDSkwqFVPs

Gail Kim affiche ses intérêts

La légende Knockout, Gail Kim, est récemment apparue sur le podcast de Renée Paquette qui anime l’émission Oral Sessions. Les deux femmes abordent plusieurs sujets durant l’émission. La carrière de Kim à la WWE, son nouveau rôle à Impact, son run de catcheuse à la TNA et d’autres encore…

L’ancienne championne Knockout explique ce qu’il l’a attirée dans cette division :

« Evidemment, je suis très investie car lorsque j’ai rejoint cette entreprise, il n’y avait pas de division femme. Ils m’ont attiré vers la division en disant qu’ils aimeraient avoir une division féminine un jour, mais nous n’avons tout simplement pas le temps pour cela, mais c’est ce que nous cherchons à faire. J’ai dit : ‘Ok, super.’ J’ai attendu et attendu, l’attente était de un an et demi. Tout le monde connaît l’histoire en termes de bataille pour y arriver. Je pense que certaines personnes ne savent pas que j’ai essayée de démissionner. J’étais genre, j’attends depuis un an et demi. C’était très difficile pour moi de gérer et de regarder tous les gars faire ce que j’aimais pendant que j’étais au bord du ring. Je savais quel était mon talent dans le business, et ce n’était que du catch. Ce n’était pas avec les promos ou quelque chose comme ça. J’étais comme, ‘Je perds mon temps. Je ne sais pas combien de temps je peux encore attendre. Quand j’ai essayé de démissionner, c’est à ce moment-là que les choses ont commencé à se produire. Quelques mois plus tard, ils ont fait venir 10 femmes et un titre. Je pense que la vraie clé du succès était qu’ils ont fait venir toutes ces femmes, mais ils n’y ont pas trop réfléchi. Ils ont tout fait de base avec la bonne façon de raconter des histoires. Ils l’ont laissé tranquille dans un sens, et c’est ce qui l’a rendu si génial, et que toutes ces femmes étaient si passionnées par la lutte et voulaient faire leurs preuves. C’est une constante : ‘Nous devons être aussi bons que les gars. Nous devons prouver que nous pouvons être à la télévision et le faire aussi.  À travers tous les changements de direction que nous avons eus au fil des années, c’est une chose qu’ils n’ont pas arrêté. Je suis si heureuse pour ça.”

Gail Kim ancienne championne TNA
    Wrestling World

    En effet, en 2007 (soit 5 ans après l’existence de la TNA) il n’y avait véritablement pas de division féminine. Alors que Gail Kim était catcheuse mais accompagnait aussi AMW (Chris Harris et James Storm alors champions par équipes. Jeff Jarrett lui donné les clés pour développer une division féminine. Par conséquent elle était aux producteurs de l’époque afin d’y apprendre les ficelles de ce nouveau métier.

    L’ américano-canadienne affiche ses ambitions pour la suite de KO division notamment de ses intérêts auprès de certaines :

    « Je veux juste des filles talentueuses et passionnées et toutes ces choses, mais il est important d’avoir un bon vestiaire. . C’est tellement important pour les filles de se soutenir et de travailler pour l’entreprise, et en fin de compte, cela profite à tout le monde. Des gens comme Taya [Valkyrie], Mia Yim, bien sûr, faisaient aussi partie de notre famille. J’aimerais qu’elle puisse montrer qui elle est parce qu’elle est vraiment talentueuse. Je suis curieuse de connaître Ember Moon.

    L’importance d’un vestiaire sein et de cadres

    « Maintenant, ROH a tellement de filles, je veux dire, j’aime Maria [Kanellis] aussi bien en tant que leader, en terme de catch féminin, et parce que nous avons Mickie [James] dans notre vestiaire maintenant et j’adore le fait qu’il y ait différents types de filles là-dedans que les autres peuvent admirer. Être juste capable de s’appuyer ou d’aller chercher des conseils parce que, écoutez, dans toutes les situations réalistes, même si je suis un leader là-bas, certaines filles peuvent ne pas se sentir à l’aise de venir me voir peu importe la raison. Qu’elles me voient comme « trop au bureau », c’est pourquoi nous avons besoin des Madison, des Mickie, des Maria et des gens qui sont dans ce vestiaire vers lesquels elles peuvent se tourner si elles ne se sentent pas à l’aise.”

    Après la signature de Lady Frost et Masha Slamovich mais aussi les ambitions de Impact Wrestling. La Knockout Division pourrait connaitre sa meilleure période en 2022. Gail Kim a maintenant les clés de l’exécutif grâce à sa récente promotion que l’on a appris lors du dernier show Impact.

    Pour écouter le podcast :


    Source : Fightful, Wrestling Headlines, eWrestling , WrestlingNews.

      About Post Author

      Steve Slam

      Fondateur Impact For Glory. Passionné de la TNA devenu Impact Wrestling
      Happy
      0 %
      Sad
      0 %
      Excited
      0 %
      Sleepy
      0 %
      Angry
      0 %
      Surprise
      0 %
      Publié dans : Actu
      Previous post Les participantes Ultimate X sont connues
      Josh Alexander affronte Jonah Bronson Reed Next post 2 matchs immanquables officialisés pour Hard To Kill

      Average Rating

      5 Star
      0%
      4 Star
      0%
      3 Star
      0%
      2 Star
      0%
      1 Star
      0%

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *