Sting a passé 10 ans de sa carrière à TNA
0 0
Read Time:2 Minute, 30 Second

Sting évoque l’extension de son personnage

La promotion TNA était un endroit important pour Sting. Ce dernier a effectué le plus gros de sa carrière dans cette entreprise (plus de dix ans). Il est revenu sur une extension de son personnage télévisé : le Joker.

Sting fait partie de la liste des noms faisant partie du Hall Of Fame TNA/Impact Wrestling. Il est revenu, à l’occasion d’un entretien avec The Ringer, sur ses années 2010. Il avait un maquillage semblable au Joker sans pour autant dénaturer son personnage. Une extension comme il le dit qui a été imaginé par lui-même. Il s’explique :

« C’est vraiment une extension de moi. La plupart des gens ne le voient pas à moins que vous appreniez à me connaître. Mais j’ai une personnalité et j’aime m’amuser », a révélé Sting. “C’est pourquoi je peux facilement faire les spots d’Orange Cassidy [le catcheur AEW et le célèbre comique]. J’adore ce genre de choses. Mais je ne sais pas, c’était quelque chose dont j’avais besoin, encore une fois, d’évoluer et d’essayer quelque chose de différent et de sortir des sentiers battus et de prendre des risques. Je l’ai fait, et je me suis tellement amusé. Celui-là était au-dessus, plus que tout autre personnage au fil des ans.

“Vous parlez à quelqu’un comme Kevin Nash”, poursuit Sting. « Marcus Bagwell… Lex Luger… les frères Steiner. Ils vous diront. C’était juste un peu qui j’étais. Je faisais constamment des imitations, je faisais des voix et des accents. Je me souviens avoir joué aux cartes avec Randy Savage dans le vestiaire. À chaque main, je le battais et à chaque main, je jouais le rôle d’une personne différente. Et j’étais juste sur lui et sur lui et sur lui. Et il s’est tellement énervé, parce que je prenais son argent. J’ai l’impression de jouer contre 10 personnes différentes. Ce n’est pas juste.’ J’adore ce genre de choses avec le ‘Joker’ Sting.

“Nous sommes allés au Royaume-Uni et à Wembley et ils ont vraiment adoré”, explique Sting. « Ils l’ont mangé, et je me suis beaucoup amusé à le faire. J’avais le truc du Joker, mais je n’aimais pas la façon dont les choses se déroulaient vers la fin là-bas. J’ai dû m’éloigner et j’ai pensé : ‘Wow, ça fait quelques fois maintenant que je disparais en quelque sorte avec ma queue entre mes jambes.'”

Il est vrai qu’à l’époque, cette extension de personnage avait conquis le public, les fans tant Sting était divertissant et crédible. Ce moment lui avait redonné un nouveau souffle, une nouvelle énergie qui se retranscrivait sur le ring.

Cette évolution ne faisait pas forcément l’unanimité dans le vestiaire. En effet, Ric Flair n’aimait pas ce côté fantasque comme le rapporte le Wrestling News il y a trois mois (voir article en cliquant ici).

Pour en savoir plus sur ce passage de The Icon, je vous conseille la vidéo ci-dessous de Wrestling Bios :

Retranscription par Ringside News.

    About Post Author

    Steve Slam

    Fondateur Impact For Glory. Passionné de la TNA devenu Impact Wrestling
    Happy
    0 %
    Sad
    0 %
    Excited
    0 %
    Sleepy
    0 %
    Angry
    0 %
    Surprise
    0 %
    Publié dans : Actu
    Bobby Lashley licencié en 2010 Previous post Selon Eric Bischoff, Bobby Lashley a été viré à cause de sa femme

    Average Rating

    5 Star
    0%
    4 Star
    0%
    3 Star
    0%
    2 Star
    0%
    1 Star
    0%

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *