PPV Under Siege 2022
0 0
Read Time:5 Minute, 57 Second

Under Siege 2022 place la barre haute

La nuit dernière se déroulait Under Siege 2022, le dernier PPV avant le tant attendu Slammiversary. Une carte qui a changé à la dernière minute notamment le fait que Alex Shelley n’est pas pu venir à Newport. Par conséquent la carte du Countdown to Under Siege change. Mike Bailey s’ajoute au match Laredo Kid vs Rich Swann, Shera et Raj Singh combattent contre Heath et Rhino. Le match féminin entre Madison Rayne et Gisele Shaw est déplacé dans la carte principale.

Countdown to Under Siege

Le premier match était sympa mais sans plus. Manque de saveur et sans émotion particulière. Symptomatique d’un match de dernière minute, victoire des babyfaces. Le deuxième par contre a une réelle saveur catchesque. Ce match triple menace excelle, rien d’étonnant lorsqu’on voit les protagonnistes sur le ring. Mike Bailey combine un figure four lock et un twisted suplex inédit. Laredo Kid nous démonte un suicide dive particulier. Néanmoins le gagnant sera Rich Swann grâce à son Phoenix Splash.


PPV Under Siege 2022

Gisele show, Steelz et Valkyrie conservent, Mia Yim de retour à la maison
3 matchs féminin sur la carte dont deux défenses de titres. Un match fait office d’opener puisque c’est Shaw contre Madison Rayne. L’une est accompagnée par Alisha Edwards et l’autre par Tenille Dashwood. Shaw domine ce début de match dans un style lucha. Le combat est qualitatif et dépasse mes attentes. Gisele est survolté et nous montre toute sa détermination à gagner. Une détermination payante puisqu’elle obtient cette victoire méritée. Madison Rayne n’a pas démérité non plus en vendant bien les prises et en exercant une sorte de roll up transformer en sunset flip qui a fait réagir les foules.

Deonna Purrazzo fait son entrée sans aucune ceinture et cela fait vraiment bizarre. C’est commme s’i il manquait une part d’elle. Taya Valkyrie a placée la barre haute dans ce match. Outre ses qualités catch, on a pu voir qu’elle se dégage d’un Queen’s Gambit, chose qui n’était jamais arrivée avant dans la division knockout. Elle arrive également à s’extirper d’un Venus De Milo. Deonna Purrazzo aura livré un bon match mais voit qu’il est difficile de l’emporter. Elle s’empare de la ceinture pour frapper son adversaire. L’arbitre saisit la ceinture, Valkyrie en profite pour réaliser un roll-up alors que Purrazzo a la ceinture dans les bras. L’écriture et la réalisation de la fin de match sont trop tiré par les cheveux et entâche le bon match.

Deonna Purrazzo, furieuse de sa défaite, attaque Valkyrie et lui place un Venus De Milo. Les lumières de l’arène du Kentucky s’éteignent. Après une poignée de secondes apparaissent des masques illuminés. La foule s’interroge et on comprends qu’une nouvelle catcheuse arrive…..ou plutôt fait son retour puisqu’il s’agit de Mia Yim. 5 ans après, elle revient à Impact Wrestling et se confronte à Deonna Purrazzo. Les deux femmes en viendront aux mains quand The Virtuosa tente de l’attaquer par surprise mais HBIC était rester vigilante. Succession de kicks et elle tente son Package Drive mais l’ancienne championne Knockouts parvient à s’échapper. La plus grande joie de cette soirée probablement !

Image

    Autre défense de titre chez les femmes, Tasha Steelz contre Havok. La championne démarre avec des twerks qui fait marrer la foule sur Havok à terre. Difficile d’accrocher car la construction lors des semaines précédentes étaient bien trop pauvre ce qui ne génére pas ou peu d’émotions. Havok se déplace bien dans le ring (merci Lance Storm ?) mais la qualité ne suffit pas pour un PPV. Comme si cela n’était pas suffisant, Tasha Steelz gagne avec son Blackout (un crucifix bomb)… Même si Havok vend bien la prise finale cela ne suffit pas à crédibiliser le mouvement tant il y’a une différence de gabarit.

    De nouveaux champions

    La victoire incompréhensible de Chris Sabin, une nouvelle équipe championne, Honor No More a le dernier mot, Ace Austin conserve son titre.
    Un très bon match entre Chris Sabin et Steve Maclin notamment dans l’acting émotif de nos deux catcheurs. De beaux échanges mais voir Chris Sabin gagner avec son Cradle Schock est une incompréhension totale. Steve Maclin gagne son match à Rebellion, il balance des promos pour le titre World mais au finale perd contre Chris Sabin ? C’est confus et donne une lecture invisible de cette construction.

    Ace Austin a conversé son titre X Division dans le rematch entre lui et Trey Miguel. Un match de haute qualité, les deux se conaissent et continuent de faire preuve de créativité. Ace Austin l’emporte en effectuant son The Fold. Un match à voir d’urgence !

    Grosse bataille de clans entre Honor No More et Bullet Club. El Phantasmo fait son retour pour l’occasion pour notre plus grand plaisir. On ne s’ennuie pas une seule seconde devant notre écran et de supers spots s’enchainent sans que l’on respire. Une partie comédie vient alimenter ce combat avec les griffes de El Phantasmo dans le dos de son adversaire, la foule joue le jeu ce le rend moment insolite et agréable. La victoire revient à Honor No More dans ce super match grâce à un backpack stunner de Matt Taven et Mike Bennett.

    Eric Young et Deaner sont alignés pour défendre les titres par équipe contre les Briscoes Brothers. Eric Young livre un formidable match avec sa variante neckbreak, son diving elbow et toutes ses prises signatures. Les Briscoes font le spectacle et ont l’appui de toute l’arène. Ils remportent les ceintures par équipes grâce à un Doomsday Device sur Deaner.

    Image

      Sami Callihan de retour

      Moose fait des menaces, Josh Alexander bat une légende
      Le Deathmachine fait son retour alors que Moose réalisait une promo sur le ring. Il disait qu’il était le meilleur champion que Impact ait connu. Il menaçait de saboter le spectacle Under Siege 2022 si Scott D’Amore ne se présentait pas sur le ring. La personne qui se présente est Sami Callihan. Il lui donne un coup de batte de baseball avant de lui infliger un cactus driver. Quelle joie de revoir Sami !

      Dans le main event, Josh Alexander se confronte à Tomohiro Ishii pour sa ceinture. Match bourrins et d’épreuves de force en tout genre avec de puissants coups et des chops en tout genres. Un incroyable main event à laquelle la puissance des deux catcheurs est un régal. The Walking Weapon gagne grâce à un powerbomb qui enchaine de son C4 Spike !

      Le PPV Under Siege 2022 était très bon ! Des incohérences viennent toutefois gâcher certains combats et cette arène toute condensée n’est pas la meilleure, loin de là… Impact Wrestling reste sur sa lancée qualitative et la fin de ce PPV ouvre la voie vers Slammiversary.


      Résultats Under Siege 2022

      Heath & Rhino battent Raj Singh & Shera
      Countdown to Under Siege

      Rich Swann bat Mike Bailey et Laredo Kid
      Countdown to Under Siege

      Gisele Shaw bat Madison Rayne

      Chris Sabin bat Steve Maclin

      Taya Valkyrie (c) bat Deonna Purrazzo
      Championnat Reina des Reinas AAA

      Ace Austin (c) bat Trey Miguel
      Championnat X-Division

      Honor No More bat Bullet Club

      The Briscoes battent Violent By Design (c)
      Championnat du monde par équipes

      Tasha Steelz (c) bat Havok
      Championnat du monde Knockout

      Josh Alexander (c) bat Tomohiro Ishii
      Championnat du monde poids-lourd Impact


        About Post Author

        Steve Slam

        Fondateur Impact For Glory. Passionné de la TNA devenu Impact Wrestling
        Happy
        0 %
        Sad
        0 %
        Excited
        0 %
        Sleepy
        0 %
        Angry
        0 %
        Surprise
        0 %
        Jonah clôture un chapitre Previous post Accord terminé entre Jonah et Impact
        Mia Yim fait son retour Next post 5 ans après, Mia Yim retourne à Impact Wrestling

        Average Rating

        5 Star
        0%
        4 Star
        0%
        3 Star
        0%
        2 Star
        0%
        1 Star
        0%

        4 thoughts on “Review Under Siege 2022 : Des retours et de nouveaux champions

        Laisser un commentaire

        Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *