Victory Road 2022 avec un Barbed Wire Massacre
0 0
Read Time:49 Second

Victory Road 2022 aura un Barbed Wire Massacre

Il y a quelque jours, Scott D’Amore dévoile un communiqué annonçant Victory Road 2022.

Ce sera le prochain PPV Impact Plus qui aura lieu à Nashville au mois de septembre. Dans ce communiqué, le vice-président exécutif, a précisé qu’une stipulation ferait son retour pour l’occasion. Aujourd’hui, le PW Insider dévoile que ce sera le Barbed Wire Massacre. Le ring sera entouré de barbelé comme un des instants classiques de la compagnie Sabu vs Abyss. Ce match avait eu lieu en 2005 lors de Turning Point. Pour cette année, les catcheurs devraient être Steve Maclin vs Sami Callihan vs Moose. Un match triple menace qui coïncide avec la rivalité du moment. Pour le moment, Moose et Steve Maclin semble faire équipe même si les deux refusent de l’avouer.

Le dernier Barbed Wire Massacre de la compagnie était LAX vs oVe en 2018. Sami Callihan était inclus dans ce match :

    About Post Author

    Steve Slam

    Fondateur Impact For Glory. Passionné de la TNA devenu Impact Wrestling
    Happy
    0 %
    Sad
    0 %
    Excited
    0 %
    Sleepy
    0 %
    Angry
    0 %
    Surprise
    0 %
    Publié dans : Actu
    Bound For Glory connait son main event Previous post Le main event de Bound For Glory est connu
    Scott Armstrong rejoint Impact Next post L’ex-WWE, Scott Armstrong, rejoint Impact

    Average Rating

    5 Star
    0%
    4 Star
    0%
    3 Star
    0%
    2 Star
    0%
    1 Star
    0%

    3 thoughts on “Retour d’une stipulation à Victory Road 2022

    1. […] Lors du dernier épisode Impact Wrestling à Chicago. Le Deathmachine, Sami Callihan, s’est battu à l’extérieur de l’établissement contre Moose et Steve Maclin. Suite à cela, le natif de l’Ohio a déclaré un match triple menace entre lui et ses deux assaillants dans un match de barbelés. Match qui aura lieu lors de Victory Road le 23 septembre à Nashville. Il y a quelques jours, ce rendez-vous avait été divulgué sur le site (voir ici). […]

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.