PPv Slammiversary XX de qualité
1 0
Read Time:5 Minute, 39 Second

PPV Slammiversary XX : résultats, résumé, notes

Nous y sommes ! Le PPV Slammiversary XX vient d’avoir lieu. Un anniversaire qui tenu toutes ses promesses. Les compteurs sont remis à zéro suite aux résultats. Le résumé :

Rich Swann conserve, la bataille royale inversée est une purge
Rich Swann mettait en jeu son titre Digital Media contre l’ami de Cardona, Brian Myers. De bons échanges entre les deux, simple et efficace. Les enchainements de Swann régalent et Myers semble ralentir le rythme du match, ce qui est fort dommage. Victoire du champion d’un 450 splash, il conserve sa ceinture et peut l’avoir physiquement !

Dans l’autre match, nous avons la bataille royale inversée. On retrouve : Johnny Swinger, Zicky Dice, Shogun, Steve Maclin, Chris Bey, Chase Stevens, Shark boy, Slash, Nate Webb, David Young, Bhupinder Gujjar, Shera, Raj Singh, Crazzy Steve, Aiden Prince, Mike Jackson. Si vous avez trouvé la version de Bound For Glory 2007 nuls, sachez que cette version est pire… Les deux favoris sont éliminés rapidement (Steve Maclin et Chris Bey), le reste est indigeste. On y apprend néanmoins qu’une rivalité Chris Bey et Steve Maclin pourrait se faire.

Carte principale

Le PPV est dédié à la mémoire de Bob Ryder.

4 titres changent de main

On commence avec le match Ultimate X. Petit changement, Jack Evans étant blessé, il est remplacé par Andrew Everett. Chacun montre l’étendu de ses talents en faisant preuve de créativité. Les spots impressionnent comme le Dive de Everett, le Fosbury Splash de Ace Austin, le canadian destroyer de Trey Miguel avec une prise en hauteur impressionnante, l’Ultima Weapon de Bailey depuis les cordes suspendues. Des moments incroyables avec un nouveau champion à la fin. En effet, Speedball Mike Bailey l’emporte et devient champion X-Division pour la première fois de sa carrière.

Ragnarok l’emporte dans un match disputé. Taya Valkyrie confirme sa bonne forme actuelle et va ajouter une ceinture de plus. De l’autre côté du répondant, notamment en contrant un Spear d’un running kick ou en effectuant leur prise, The Collab, mais leurs adversaires, semblent au-dessus. En effet, The Demon Assassin va appliquer sa prise de finition sur Madison Rayne.

Les Dem Boys avaient mis leurs titres en jeu contre les Good Brothers. Une seule équipe anime le combat, à savoir les champions. Karl Anderson et Doc Gallows ne font que subir le rythme de leurs adversaires. Pourtant, il s’agit bien des membres du Bullet Club qui repartiront avec les ceintures. Un véritable hold up incompréhensible, le point noir de cette soirée. Après le combat, America’s Most Wanted débarque pour notre plus grand plaisir ! Joie de courte durée, car rien ne se passe, tout le monde brise le kayfabe et trinque. Une déception…

ppv slammiversary xx parfois incohérent
    Steve Slam | Impact For Glory

    Le tout premier match Queen Of The Mountain de l’histoire. Début de match calme où le public semble endormi. Deonna Purrazzo et Chelsea Green les réveillent à base “come on”. J’ai adoré voir les deux sortir de leur zone de confort et tenter des choses inhabituelles comme des crossbody, des rolling senton etc…
    Tasha Steelz joue bien son rôle de championne heel mais se fait corriger par Mickie James. En effet, l’ancienne championne Knockouts fait appliquer les règles. Elle vire également Savannah Evans, un peu trop active sur le ring. On assiste à de superbes spots avec les échelles notamment Mia Yim qui fait référence à son ami Shelton Benjamin. Encore Yim qui pousse l’échelle alors que Purrazzo et Green sont en haut. Elles tombent directement sur les tables de très haut ! Jordynne Grace parviendra à terrasser ses adversaires vers la fin et accrocher la ceinture. Cela annonce la victoire. Bien qu’elle le mérite pour l’ensemble de son parcours, j’ai l’impression que c’est celle que l’on a le moins vu dans ce match.

    Sami Callihan : retour gagnant

    Un monster’s ball avec les deux plus grands ennemis actuels. Après avoir passé 24 heures plongé dans le noir, sans eau et sans nourriture. Callihan et Moose s’affrontent. De bons spots violents en tout genre. Passage à travers des tables, utilisation d’armes en tous genres, des punaises… tout y passe. Moose résiste et se dégager d’un cactus driver dans les punaises ! Moment impressionnant, néanmoins il finit par céder. Le Deathmachine signe un retour gagnant, mais quelque chose nous dit qu’ils n’en ont pas fini.

    De nombreuses références

    Honor No More affrontait MCMG, Nick Aldis, Kazarian et…. Davey Richards. Annoncé par Dixie Carter, une clim s’installe quand il fait son entrée. On nous avait vendu un Impact Original au fil des semaines pour finalement Richards. Bien qu’il soit très bon, ce n’est pas considéré comme un Impact Original. On apprécie néanmoins les têtes à têtes contre Eddie Edwards. Le combat est plutôt bon dans l’ensemble. Maria tente d’intervenir, bien arrêter par Traci Brooks, ancienne Knockout original. Alors que l’arbitre semble sonner, Earl Hebner prend le relais pour clôturer le combat sur le compte de trois. On note aussi l’arrivée de Kenny King qui a essayé d’aider ses camarades, mais D-Lo Brown est venu prêter main forte. C’est superbement écrit et un joli moment d’émotion est diffusé sur nos écrans.

    Pour le main event, Josh Alexander défend son titre contre Eric Young. Le champion arrive avec la tenue de Kurt Angle qui portait en 2009. Le combat démarre sur des chapeaux de roues et les tensions se font ressentir. Très agréable ! Par la suite, beaucoup de références aux légendes de la compagnie : AJ Styles, Jeff Jarrett, Samoa Joe, Christopher Daniels,… Tout est cohérent et bien écrit. Au bout des 18 minutes de combat environ, le Walking Weapon exécutera son C4 Spike sur le plancher du ring. Il conserve son titre !

    Impact Wrestling a fêté son anniversaire comme il se doit. On a pu voir des messages vidéos de Sting, Kurt Angle et AJ Styles, de grands moments d’émotions. Les fans les plus fidèles sont les plus récompensés grâce à ce PPV. Quasiment toutes les histoires sont remises à zéro et une nouvelle page commence.


    Résultats PPV Slammiversary XX

    Rich Swann (c) bat Brian Myers
    Championnat Digital Media (kickoff)

    Sharkboy gagne la bataille royale inversée
    kickoff

    Mike Bailey bat Ace Austin (c), Andrew Everett, Trey Miguel, Kenny King
    Ultimate X

    Ragnarok bat The Influence (c)
    Championnat Knockouts par équipe

    Sami Callihan bat Moose
    Monster’s Ball

    Impact Originals bat Honor No More
    10-man tag team

    Jordynne Grace bat Tasha Steelz (c), Deonna Purrazzo, Chelsea Green, Mia Yim
    Queen Of The Mountain

    Josh Alexander (c) bat Eric Young
    Championnat du monde Impact

      About Post Author

      Steve Slam

      Fondateur Impact For Glory. Passionné de la TNA devenu Impact Wrestling
      Happy
      0 %
      Sad
      0 %
      Excited
      0 %
      Sleepy
      0 %
      Angry
      0 %
      Surprise
      0 %
      Slammiversary XX a lieu ce soir Previous post Pronostiques et prédictions Slammiversary XX
      Against All Odds sera à Atlanta Next post PPV Against All Odds : le main event est connu

      Average Rating

      5 Star
      0%
      4 Star
      0%
      3 Star
      0%
      2 Star
      0%
      1 Star
      0%

      One thought on “PPV Slammiversary XX – Un anniversaire réussi

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.