ROH désormais dans Impact zone
0 0
Read Time:8 Minute, 57 Second

Résultats, notes, critiques Hard To Kill 2022

2022 a pris son départ. Une année spéciale pour Impact Wrestling puisque c’est celle de leur vingt ans. L’ambition de faire de 2022 une année inoubliable a été évoquée et ça commence par le PPV Hard To Kill. Crée en 2020, ce PPV se veut comme majeur au même titre qu’un Rebellion, Slammiversary ou encore Bound For Glory. Pour cette nouvelle édition direction le Factory à Dallas ! Des surprises annoncées et une carte alléchante qui devrait tenir ses promesses. Une mise en avant de ROH à signaler !

  • Jake Something vs Madman Fulton – kickoff

Tout premier match de preshow. Il n’a pas été annoncé mais c’est plus intéressant tant il y’a de la qualité chez les deux. C’est simple, c’est efficace. L’utilisation des espaces sur et en dehors du ring et bien mené. Jake Something est probablement le catcheur le plus sous côté de ce roster et on aimerait un push avec une réelle implication dans une belle storyline.

Victoire : Jake Something

  • Mike Bailey vs Chris Bey vs Ace Austin vs Laredo Kidkickoff

Les débuts du canadien Mike Bailey ! Il a récemment signé un contrat et va pouvoir montrer toutes ses qualités dans ce fatal four way au casting qualitatif. La X Division une nouvelle fois mis à l’honneur et les spots s’accumulent pour notre plus grand plaisir. Ce kickoff démarre la machine pour la carte principal. Des débuts réussis pour Bailey puisqu’il gagnera ce combat. A voir et à revoir !

Victoire : Mike Bailey

  • Lady Frost vs Tasha Steelz vs Jordynne Grace vs Rosemary vs Chelsea Green vs Alisha Edwards – Ultimate X match

Un opening pour marquer l’histoire. On démarre tout de suite avec le tout premier match Ultimate X féminin. Le match démarre à peine et le public chante “this is awesome”. Un match bien sympa où Lady Frost était dans son jardin comme en témoigne un superbe Moonsault du haut d’un pylône. Son style high flyer est adapté à cette stipulation et elle nous régale. Alisha Edwards fera usage de Kendo Stick (Kendra) , elle remplace Rachael Ellering pour des raisons inconnus. Un spinebuster violent de Grace sur Steelz, chacune y va de sa qualité pour tenter de décrocher le fameux X synonyme de title shot. Savannah Evans et Havok viennent pour aider leur partenaires et s’impliquer dans quelques spots. On reconnait l’écriture du vétéran Chris Sabin sur ce match comme ce move à trois où Steelz est sur le dos de Grace. Elle prend un clothesline de Green ce qui donne un sunset flip bomb (tu me suis?). Un match présentant quelques approximations mais très bon quand même. La durée est elle aussi trop courte avec cette victoire de Tasha Steelz. Va t-elle affronter Deonna Purrazzo ou Mickie James ? En tout cas pour une première de l’histoire ça reste quand même pas mal du tout !

Victoire : Tasha Steelz
Durée : 10min12sec

Gia Miller interviewe la Deonna Purrazzo. La nouvelle membre de l’exécutif Gail Kim intervient. Elle dit que le match est déplacé pour conclure le show et sera le main event. Elle ajoute que si Matthew Rewoldt met la main sur Mickie James il sera viré et que Purrazzo perdra le match. Cette nouvelle rend furieux le duo.

  • Trey Miguel (c) vs Steve Maclin – Championnat X-Division

Les deux s’affrontent enfin en tête à tête après de longues semaines. Trey Miguel n’a pas le temps de monter sur le ring qu’il se prend un puissant suicide dive de Maclin. Un bon combat entre les deux et de bons spots notamment à l’extérieur dans du ring pour finir dans le public. Steve Maclin semble dominer outrageusement le combat et excelle par sa brutalité ! Il livre sa meilleure performance depuis son arrivée à Impact. Malheureusement pour lui Spider Trey conserve son titre ! Il manque cette étincelle pour qu’on soit face à un match épique.

Victoire : Trey Miguel (c)
Durée : 12min58

En coulisses on retrouve The Influence. L’équipe devait affronter The IInspiration mais les championnes sont cas contact et ont dû annuler leur match. Tenille Dashwood et Madison Rayne affichent leur mécontentement, cette dernière dis que le match aura lieu le 27 janvier en Floride.

Du pur catch

  • Jonathan Gresham (c) vs Chris Sabin – Pure rules matchs, championnat ROH

Ian Riccaboni, commentateur de la ROH rejoint Tom Hannifan et D-Lo Brown à la table des commentateurs. L’annonceur est nul autre que celui de la ROH également, Bobby Cruise. Un match où le catch retrouve ses lettres noblesse. Les deux catchent dans la plus pure tradition et nous livrent un véritable poème catchesque. Moment de sursaut quand Sabin exécute son Cradle Shock pour le compte de trois mais l’arbitre annule. Gresham avait le pied sous les cordes. Un conte qui ne sourira pas à Chris Sabin puisque il perdra contre le champion. Un formidable match technique. Est-ce que je veux voir ce style de match tous les jours ? Je n’en suis pas sûr mais l’enthousiasme était là pour cette fois ! Après le match le public chante “Ring of Honor”, un joli soutien pour cette promo qui ce soir est honoré.

Victoire : Jonathan Gresham (c)
Durée : 12min41

Retour en coulisses avec Gia Miller qui interroge la gagnante de l’Utlimate X Tasha Steelz. La nouvelle aspirante numéro 1 dit que peu importe si c’est Deonna Purrazzo ou Mickie James, un nouveau rendez-vous les attendra ensuite.

Duel titanesque

  • Jonah vs Josh Alexander

Match de titan! Très belle affiche et adversaire de taille pour Josh Alexander. Jonah avait débarqué à Turning Point et pris d’assaut le canadien. Le Walking Weapon peut enfin régler ses comptes. L’australien fait un travail sur les côtes de son adversaire. Un match intense avec de véritables headbutts, gifles et même un piétinement de Alexander sur la tête du Top Dog. Superflex et travail en dehors du ring en tout genre. Le ton est donné ! Jonah rate son moonsault, le canadien peut enchainer avec un coup de coude et un german suplex avec une aisance hallucinante. La construction de Alexander continue puisqu’il gagnera en exécutant son ankle lock. C’est LE match de la soirée !

Victoire : Josh Alexander
Durée : 17min07

Eddie Edwards, Rich Swan, Willie Mack, Heath, Rhino prétendent qu’ils seront victorieux dans le Hardcore Wars match. Une promotion qui fait déjà sortir du match tant c’était surjoué. On aurait cru Bioman qui voulait affronter les Gomez. Bien que j’adore ces catcheurs, c’était un flop total.

  • Good Brothers et Violent By Design vs Rich Swann, Willie Mack, Eddie Edwards, Heath et Rhino

Un match Hardcore où deux catcheurs commencent. Tous les 3 minutes un catcheur rentre. Match totalement illisible et confus. On se serait cru dans une cour de récréation avec des objets pas toujours bien utilisé. Comme Deaner qui lance un morceau de porte qui s’apparente à du carton et s’envole… Deux ou trois spots sympas comme Doering qui projette Swann sur une table en barbelé ou encore le piledriver sur la table de Eric Young sur Eddie Edwards. Ce combat était long….très long….beaucoup trop long. Le point noir de ce Hard To Kill.

Victoire : Heath, Rhino, Willie Mack, Eddie Edwards, Rich Swann
Durée : TROP LONGUE (25min)

Ring of Honor envahit Impact !

Après le match, une bonne surprise arrive ! ROH fait son invasion en attaquant les gagnants du Hardcore wars. On y voit Maria, OGK (Matt Taven et Mike Bennett), PCO et Vincent ! On a hâte de voir la suite ! Impact met ROH à l’honneur.

Afin d’entretenir cette storyline toute fraiche, Gia Miller chope Scott D’Amore visiblement pressé et choqué. Le vice-président exécutif dit qu’il va appeler Baltimore afin de comprendre ce qu’il se passe.

  • Moose (c) vs W.Morrissey vs Matt Cardona – Championnat World Impact

Ce match triple menace est sans disqualification. Un match que je voulais voir même si sur le papier ce n’est pas l’affiche de la soirée. La construction était vraiment bonne et m’a donné envie de voir. Moose semble au dessus de ses adversaires et élève son niveau de catch. W.Morrissey aura aussi son temps à lui et depuis ses débuts on constate une amélioration tant sur le ring que dans son personnage. De très bons spots à l’image de Cardona qui pousse Moose alors positionné en haut des cordes vers une table extérieur. Mais aussi Chelsea Green qui intervient et réalise un crossbody de la scène. Une belle écriture dans ce match même si le résultat était prévisible.

Victoire : Moose (c)
Durée : 15min58

  • Mickie James (c) vs Deonna Purrazzo – Texas Death Match, championnat Knockout

Place au main event ! Un Texas Death Match n’a rien à voir avec un deathmatch. Match sans disqualification, Fall count anywhere, mais aussi une particularité pour l’emporter. Une fois le tombé effectuer au compte de 3, celle qui reste encore au sol 10 secondes perd le combat. De même pour une soumission, si celle qui est soumise fait le tap out, et reste au sol 10 secondes c’est perdu. Ce Deonna Purrazzo contre Mickie James était bien meilleur que celui de Bound For Glory pourtant d’une qualité plus que correct. Utilisation de différents objets, de super spots dans le ring comme à l’extérieur. De l’engagement, de l’intensité ! Ces deux femmes ont livrées une magnifique bataille ! Nul doute qu’il sera concurrent au match féminin de l’année alors que 2022 commence tout juste. Hardcore Country conserve sa ceinture et ira représenter Impact avec la ceinture Knockout autour de la taille au Royal Rumble.

Victoire : Mickie James (c)
Durée : 19min43

    About Post Author

    Steve Slam

    Fondateur Impact For Glory. Passionné de la TNA devenu Impact Wrestling
    Happy
    0 %
    Sad
    0 %
    Excited
    0 %
    Sleepy
    0 %
    Angry
    0 %
    Surprise
    0 %
    tom phillips rejoint Impact Wrestling Previous post L’ancien commentateur de la WWE, Tom Phillips, rejoint Impact
    Kimber Lee toujours sous contrat Next post Kimber Lee fait taire les rumeurs

    Average Rating

    5 Star
    0%
    4 Star
    0%
    3 Star
    0%
    2 Star
    0%
    1 Star
    0%

    4 thoughts on “Hard To Kill 2022 : ROH fait son invasion

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *